Blog de maman
Publié le - 816 hits -

Faire apprécier aux enfants, la valeur des vêtements

Les enfants grandissent trop vite, il faut en permanence renouveler leur garde robe. Il est même parfois difficile de conserver leurs vêtements durant une saison entière. Car bien souvent, nos chères têtes blondes font des poussées de croissance de plusieurs centimètres en quelques mois. Donc cela devient un éternel dilemme pour nous les mamans, qui ne voulons pas faire exploser le budget vêtements de notre progéniture plusieurs fois dans une même saison.

A cela, il faut rajouter que ces petits intrépides ramènent de l'école des vêtements souvent déchirés ou avec des accros, c'est particulièrement vrai pour les petits garçons qui sont souvent à genoux par terre.

De plus, nos petites filles, qui sont des pré adolescentes de plus en plus tôt, sont particulièrement sensibles à la mode. Donc, elles interviennent dans le choix des vêtements et même bien souvent les choisissent. Et elles ont souvent des arguments pour nous faire acheter des vêtements qu'elles n'ont pas forcément besoin ou pour nous faire acheter des habits de marque.

Les solutions pour trouver des vêtements d'enfants à moindre coût

Il n'est donc pas toujours facile de tenir ce budget vêtements. Heureusement il existe quelques astuces pour faire des économies. On peut par exemple tester les plateformes d'échange de vêtements d'enfants. D'autre part, cette formule d'économie collaborative est dans l'air du temps, crise oblige. Ace jour, on peut échanger tous les biens ou tous les services que l'on souhaite par le biais de ces plateformes.

On peut également, si l'on n'est pas adeptes des vides greniers et des brocantes, trouver des vêtements d'enfants d'occasion, mais cependant en excellent état sur des sites spécialisés. Ces vêtements seront ludiques et colorés, comme le souhaitent les petits. Vous trouverez par ailleurs, des vêtements de grandes marques comme des vêtements de marques intermédiaires comme dpam, qui sont particulièrement appréciés par nous les mamans, mais aussi par nos petits.

Échangez sur notre chronique !