Blog de maman
Publié le - 2228 hits -

L’importance de l’entretien des jouets des petits pour éviter les moisissures

Les moisissures : état des lieux

Les moisissures, ces micro-organismes de la vie quotidienne, peuvent être complètement inoffensives mais certaines peuvent également être toxiques. Pour se développer, elles ont besoin d’un certain taux d’hygrométrie et d’un milieu favorable pour se nourrir. Une forte concentration de moisissures peut provoquer des désagréments au niveau des voies respiratoires comme des sinusites ou des bronchiolites ou encore irriter les muqueuses et accroître la fragilité à l’égard des infections. Pour éviter toute prolifération parmi les jouets de nos enfants, il faut avant tout bien aérer les lieux où ils séjournent et le faire très régulièrement. Les jouets sont des objets propices au développement des moisissures parce qu’ils comportent de nombreux petits coins et recoins où l’humidité peut se concentrer pour créer le climat idéal pour les moisissures. S’il faut entretenir régulièrement les jouets, notamment les jouets en plastique en les trempant dans de l’eau tiède additionnée d’un peu de chlore, il faut également bien veiller à ce qu’ils soient bien secs avant de les remettre dans la chambre ou le coffre à jouets.

L’importance de bien lire les notices d’emploi des jouets

Il est bien connu que les enfants ont tendance à tout porter à leur bouche, surtout les tout-petits, mais c’est un phénomène qui persiste pendant toute l’enfance. Par conséquent il convient d’être particulièrement vigilant sur la qualité et la sécurité des jouets que nous mettons à leur disposition. Sophie la Girafe, ce petit jouet qui fait la joie des nourrissons depuis plusieurs générations par exemple, n’est pas un jouet aquatique. Elle comporte en effet un petit orifice qui lui permet d’émettre le petit sifflement qui lui est si caractéristique. Or, pour que le son puisse circuler il est indispensable qu’il y ait ce trou. Le fabricant prévient les parents de jeunes enfants que Sophie la Girafe ne doit pas être trempée dans l’eau mais qu’elle doit être simplement entretenue à l’aide d’un chiffon humide, justement pour éviter les moisissures. Si la maman qui a lancé une polémique à propos de Sophie la Girafe et de ses supposées moisissures avait été voir ici les informations officielles, elle n’aurait certainement pas fait prendre un bain à Sophie. Objectivement, dans un cas comme celui-ci, ce n’est pas le jouet qu’il faut remettre en cause, mais la manière de s’en servir.

Offrir à nos enfants des jouets sains

Si les plastiques sont omniprésents dans la composition des jouets des petits, il n’est pas non plus inutile de s’interroger sur les molécules que ces plastiques sont susceptibles de libérer et sur lesquelles nous n’avons absolument aucune information probante. Certaines substances comme par exemple le bisphénol A ont déjà été interdits en Europe mais personne n’est en mesure de renseigner avec précision le consommateur sur les dangers potentiels des matériaux dont sont faits les jouets. C’est pourquoi, pour plus de sécurité on peut se demander s’il ne vaudrait pas mieux privilégier des jouets naturels, quitte à en limiter la quantité qui de toute façon est le plus souvent pléthorique dans nos habitations.

Échangez sur notre chronique !